Je poursuis ma thérapie. Je vois les choses mais je ne suis pas dedans.

J'ai pris mon train à 5H50 pour arriver vers 6H30 à Bâle. Le jour n'est pas encore levé. A la sortie de la gare, la vie s'anime déjà, les trams qui circulent dans tout les sens ainsi que les yclistes, les gens pressés d'aller au travail. Les Balois vont au travail à vélos.

Je connais assez bien Bâle mais en plein jour où il fait grand soleil, mais pas au petit matin, sauf au Morgenstreich (carnaval de Bâle en février ou en mars). C'est magique s'il ne fait pas froid. Je vous invite à cliquer sur Morgenstreich. Peut-être j'irai en 2018, si je ne suis pas malade Rhino ou grippe....

J'ai pris plus de 250 photos. Je vous sélectionne les meilleures. Ce qui est bien avec l'appareil numérique nous pouvons prendre autant de photos et jeter les ratés. Alors qu'avec les argentiques il fallait être sure de son coup.

Allez suivez le guide.

P1110348

Sans titre1

Sans titre1Bâle est divisé en deux. Bâle ville et Bâle campagne. Jusqu'à présent je suis toujours resté à Bâle ville. Cette fois ci je suis allée à Bâle campagne en traversant le Rhin.

On peut voir des vieilles maisons datant entre 1300 à 1500. Les portes sont plus basses et les maisons moins hautes et moins bourgeoises que Bâle ville. Elles ont leur charme.

Sans titre1J'ai trouvé cela curieux sur le trottoird'une des rues d'un des quartiers de Bâle campagne. C'est quand je me suis fait sifflé par les prostituées pas de photos. Cette démarquation sur le trottoir c'est leur emplacement ou leur territoire de leur lieu de travail. Les prostituées je les avais remarqué.

Sans titre1Je retraverse le Rhin par le pont en pierre. Je profite de cette lumière sur Bâle ville.

Sans titre1

L'hôtel de ville,  je l'ai vu mainte fois et je découvre d'autres détails que je n'avais pas remaqué sur la face de la mairie.

Sans titre1La cours intérieur de la mairie est très riche aussi

Sans titre1

Sans titre1Le jardin botanique de l'université de Bâle

1

1

Sans titre1Les bourgoies de Calais de Rodin au Kunstmuseum. Avant que je connaisse et que je tombe éperdument amoureuse du travail du sculpteur Bernini à Rome. Rodin me donnait de l'émotion. Je retournerai bien au musée Rodin

2WOUWW l'intérieur de la poste. Je ne m'attendais pas à voir cela. Où j'en étais aussi ébahie, c' était la poste de Dublin.

12La fontaine de Tinguely et surtout une curiosité. Dans l'église ste Elisabeth on peut aller à la toilette et et et il y a un bar. Cette fois ci, j'ai pris le temps de boire un chocolat chaud.

Sans titre2Je suis à Bâle depuis 6H30 du matin. Il est temps que je pose mes fesses au Markthalle, que j'ai découvert cet été avec mon amie Evelyn. C'est un lieu où il y a pleins de petits stands de restaurant, et de diverses nationalités. On choisit son plat selon son envie du moment. Pour un plat il faut compter entre 15 et 25 francs suisses.

Sans titre2J'avance dans mon patch lapins. Ma hantise est est-ce que quand je vais laver mon patch à 30°C,  est-ce que le lainage ne va pas se rétrécir ? Appliquer le lainage, est pour moi, un travail de féniasse, quoique je suis toujours en tain de réfléchir pour commencer le point feston.

Mon jardin de grand-mère il traine lamentablement dans un coin. Il sera prêt pour l'expo.

20171023_195211