Le fil d'Anneke

25 avril 2017

J'avais envie de publier sur mon blog

84953cab-5911-4096-8f68-1cbdc2230a5f_800

"Soutenez les policiers"
Hollande : "Soutenez les policiers et les gendarmes. Ils ont le droit à notre estime, à notre admiration face au danger".

Oui Hommage à nos forces de l'ordre. Biensûr, il y a des dérapages, mais ils sont toujours là quand nous avons besoin et à l'écoute.

un très beau discours qu'a fait son compagnon.

 

« Xavier, jeudi matin, comme de coutume, je suis parti travailler et tu dormais encore. Nous avons échangé au fil de la journée sur notre projet de vacances, dans un pays si lointain que tu m’avais dit être très impatient [car] tu n’avais jamais été aussi loin. Des détails de visas, nos préoccupations d’hébergement envahissaient nos messages d’une frénésie d’autant plus joyeuse que nos billets d’avion étaient réservés depuis mardi.

 

Tu as pris ton service à 14 heures, dans cette tenue de maintien de l’ordre dont tu prenais tant soin parce que ta présentation devait être irréprochable. Tes camarades et toi aviez reçu la mission de rejoindre le commissariat du 8e arrondissement où vous deviez, comme si souvent, assurer la sécurité du public sur cette belle avenue des Champs-Elysées. On t’a désigné comme point de stationnement le 102, avenue des Champs-Elysées, devant l’Institut culturel de Turquie. Ce type de mission, je le sais, te plaisait, parce que c’étaient les Champs et l’image de la France, parce que c’était aussi la culture que vous protégiez.

 

A cet instant, à cet endroit, le pire est arrivé, pour toi et tes camarades. Un de ces événements que chacun redoute et dont tous espèrent qu’il n’arrivera jamais. Tu as été emporté sur le coup et j’en remercie ta bonne étoile. Tes camarades ont été blessés, l’un d’eux gravement. Ils se remettent progressivement et nous en sommes soulagés. Tous ont été choqués.

 

Je suis rentré le soir, sans toi, avec une douleur extrême et profonde qui s’apaisera peut-être un jour, je l’ignore. Cette douleur m’a donné le sentiment d’être plus proche que jamais de tes camarades qui souffrent comme toi, silencieusement, comme moi, silencieusement. Et, pour ce qui me concerne, je souffre sans haine. J’emprunte cette formule à Antoine Leiris [dont l’épouse, Hélène Muyal-Leiris, avait été tuée au Bataclan le 13 novembre 2015] dont l’immense sagesse face à la douleur a tant fait mon admiration que j’avais lu et relu ses lignes il y a quelques mois. C’est une leçon de vie qui m’avait fait tant grandir qu’elle me protège aujourd’hui.

 

Lorsque sont parus les premiers messages informant les Parisiens qu’un événement grave était en cours sur les Champs-Elysées et qu’un policier avait perdu la vie, une petite voix m’a dit que c’était toi, et elle m’a rappelé cette formule généreuse et guérisseuse : “Vous n’aurez pas ma haine.” Cette haine, Xavier, je ne l’ai pas parce qu’elle ne te ressemble pas, parce qu’elle ne correspond en rien à ce qui faisait battre ton cœur, ni à ce qui avait fait de toi un gendarme, puis un gardien de la paix. Parce que l’intérêt général, le service des autres et la protection de tous faisaient partie de ton éducation et de tes convictions, et que la tolérance, le dialogue et la tempérance étaient tes meilleures armes. Parce que derrière le policier, il y avait l’homme et qu’on ne devient policier ou gendarme que par choix. Le choix d’aider les autres, de protéger la société, et de lutter contre les injustices. Cette mission noble, que la police et la gendarmerie assurent, et qui sont régulièrement mises à mal.

 

Moi, en tant que citoyen, avant même de te connaître, je l’admirais déjà. Cette profession de policier est la seule à laquelle la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen fasse allusion. Dans son article 12, elle édicte cette évidence : “La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique”, avec une précision utile en cette période politiquement importante : “Cette force est instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.” C’était la vision que nous partagions de cette profession, mais une facette seulement de l’homme que tu étais.

 

L’autre facette de l’homme était un monde de culture et de joie, où le cinéma et la musique prenaient une immense part. Cinq séances de cinéma dans une magnifique journée ensoleillée d’août ne te faisaient pas peur. Et bien entendu, les versions originales étaient privilégiées pour le puriste que tu étais et pour cette langue, l’anglais, que tu voulais parler à la perfection. Tu enchaînais les concerts, suivant parfois les artistes sur une tournée complète. Céline Dion était ton étoile, Zazie, Madonna ou Britney Spears et tant d’autres faisaient vibrer nos fenêtres. Le théâtre te transportait et tu le vivais pleinement. Aucune expérience culturelle ne te faisait reculer. Le pire des films était vu le jour de sa sortie, jusqu’au bout, quelle que soit sa qualité. Une vie de joie et d’immenses sourires où l’amour et la tolérance régnaient en maîtres incontestés. Cette vie de star, tu la quittes comme une star.

 

Je voudrais dire à tous tes camarades combien je suis proche d’eux. Je voudrais dire à ta hiérarchie policière combien j’ai vu la sincérité dans ses yeux et l’humanité dans ses gestes. Je voudrais dire à tous ceux qui luttent pour éviter que cela se produise, que ces événements se produisent, que je connais leur culpabilité et leur sentiment d’échec, et qu’ils doivent continuer à lutter pour la paix. Je voudrais dire à tous ceux qui nous ont témoigné leur affection, à ses parents et à moi, que nous y avons été profondément sensibles. Je voudrais dire à ta famille que nous sommes unis. Et à tous les plus proches qui ont été si soucieux de moi, qui ont été si soucieux de nous, qu’ils sont magnifiquement dignes de toi.

 

A toi, je voudrais te dire que tu vas rester dans mon cœur pour toujours. Je t’aime. Restons tous dignes et veillons à la paix. Et gardons la paix. »

 

Posté par Le Fil d Anneke à 13:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]


20 avril 2017

Mon panier à tricot et RV à la journée des brodeuses

Youpiiii, j'ai enfin fini mon panier que je lorgnais depuis quelques temps au club de cartonnage de Cathy and Co. Un vrai lieu de perdition où l'on cartonne. Je pourrai ranger mon tricot en cours. Mon tricot en cours est une étole en point dentelle. C'est d'une telle douceur la laine que cela tiendra chaud mon cou l'hiver et surtout que ça ne gratte pas; qualité 100% mérinos de chez Madelinetosh Prairie. Quand j'aurai fini, un léger lavage et repassage et mon étole sera top et fera bien des envieuses.

P1090429

P1090430

P1090431

Cette fois-ci, je fais ma égoïste. Mes prochains projets cartonages sont pour moi.

Il faut que je fasse des broderies au point de croix qui partiront à Papeete en juillet. Non je ne pars pas à Papeete. Je rencontre mes amis de Tahiti en Bretagne, plus exactement à Guilvinec. Je suis déjà aller à Papeete. Cela fait bien plus de 16 ans. Juste avant ma mutation professionnelle en Alsace.

Je n'oublie pas mes quilting et mes deux 4 saisons. Laurence et une copine du club de patch, les découvriont en décembre sur 4 dimanches. Printemps,été, automne et hiver.

La rencontre des brodeuses avance à grand pas, qui se trouve entre les deux tours présidentielles. Le temps sera maussade, donc pas de randonnée. Il fera du 9°C. Prévoyez du lainage et n'oubliez des lampes pour mieux voir et moi j'espère ne pas attraper un virus style la grippe comme la dernière fois. GRRRR. Pensez au co-voiturage si c'est possible pour vous. Directement à 12H00 à Obschell.

Pour les nouvelles, pas de stress et ni dans le cadeau fait maison, ce que vous aurez confectionné avec votre coeur sera très bien. Comme on dit en Belgique "t'inquiète". Il n'y a pas de compétition. Sandrine et Marie-Cécile sont là pour vous guider et vous conseiller.

Cette année les badges sont très girly. Mais chut.

N'oubliez d'aller voter ce dimanche 23 avril. Même un bulletin blanc. Nos ancêtres femmes se sont battues pour avoir ce droit.

Posté par Le Fil d Anneke à 17:29 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

08 avril 2017

mon petit lapin

Sniff, mon petit lapin va partir chez quelqu'un. Je suis assez contente de moi.

J'avais vu l'idée chez la chouette toquée. Mon lapin sans les bras

20170408_182814

20170408_195249

20170408_195312

Avec les bras tenant un bouquets de fleurs orangés. Je vais faire une deuxième citrouille avec un oiseau cette fois-ci.

Cela m'a vidée ma cervelle de faire ce lapin. Mettre toute son énergie créative dans ce lapin.

Hier, en sortant du travail, j'ai fait un tour dans le centre de Colmar où il y avait le marché de Pâques. Il faisait soleil et bon vivre.

les décos dans la ville

20170407_172250

20170407_172824

20170407_181105

Lasare de Schendi brandissant  une branche du cépage tokay Pinot gris. Sculpture exécutée par Bartholdi.

20170407_181131

A l'ancienne douane, il y avait des artissants travaillant la céramique, le gès. J'ai craqué pour un artisant alsacien. En fait un couple.

20170407_182847

J'ai pris ce vase qui partira à Papeete en juillet.

Bon il faut que je m'active pour la confection des broches pour la rencontre des brodeuses qui est à la fin du mois. Ouf Marie-Cécile m'a montré ce qu'elle a fait.

Le temps passe a une vitesse folle.

Merci pour les message que vous me laissez. Je suis naze. Je me pose la question é ou ez ? A force de lire des commentaires  sur l'actualité de la campagne présidentielle sur internet et que je vois des fautes d'orthographe. Je ne sais plus comment on écrit. En tout cas je me marre bien.

Macron a reçu un oeuf sur la tête, Valls s'est fait battre et Fillon enfariné à Strasbourg. et il y a qq qui a écrit, il ne maque plus que le lait et on fait sauter les crêpes. MDR. LOL

est-ce que je vais avoir le courage de faire un lamala (petit agneau de Pâques).

 

Posté par Le Fil d Anneke à 20:52 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

05 avril 2017

mes petites bricoles

 Fin avril il y a une expo à Aspach le haut

Affiche

et ce WE

On voit que le printemps est là. Je vois pousser les violettes, les muscaris, les magnolias sont en fleurs et les miam miam, manger les asperges vertes de chez Clarisse à Sigolsheim.

20170331_16384620170331_163824

20170402_133355

C'est le printemps, ma santé va mieux et donc un peu plus de pêche pour faire des petites bricoles à offrir que j'ai toujours de mal à donner. Heureusement que avant de le faire, je dis ça c'est pour et je m'y tiens, sinon j'aurai une armoire pleine à craquer LOL. En fait, même si j'ai beaucoup de mal à donner, j'en garde très peu pour moi. J'aime faire plaisir avec mes confections fait main et c'est très apprécié.

Une toute petite pochette vite fait, tiré du livre de facile cécile. J'ai brodé les deux faces

20170401_18255820170401_182608

20170404_22564420170404_225644

20170404_225857

Samedi avec Sandrine, ses amies et Véro nous sommes allées aux talents. Elles ont fait une activité chez Justine and Co. Moi et véro  et Françoise qui nous a rejoint nous avons vu les créateurs.

J'ai craqué pour une paire de ciseaux et des petites perles en forme de fleurs que j'ai déjà utilisé pour faire un petit cadeau.

Il faut que je me creuse la cervelle pour les badges de la rencontre des brodeuses. Je suis très pauvre en imagination. J'ai imprimé les girly. Quand j'ai l'idée ça va vite dans ma cervelle d'oiseau.

Posté par Le Fil d Anneke à 17:51 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 mars 2017

BaselWorld

Que pour le plaisir des yeux. Même si j'avais les moyens il y a certaines montres que je n'achèterai pas. Celles entourées de diamants, m^me si les diamants sont éternels.

J'ai eu de la chance qu'une jeune amie m'a donné une invitation pour y aller. Le billet d'entrée est de septante francs suisses.

J'ai aussi vu de beaux bijoux créatifs ou d'objets taillés dans la pierre semi précieuse. Un vrai travail d'art.

Arrivée devant le hall d'exposition, ma surprise fut grande en voyant ces pavés de fleurs sous un soleil radieux.

 

Sans titre

 

Je me suis amusée au stand de chez Hermès.

stand de chez hermèsMais aussi vu de très belles montres surtout chez les hommes

hermèsLe détail de l'agencement du salon. Ce sont de vraies fleurs.

Sans titre

Oh les beau Bijoux de la Castafiore ? J'ai pris en photos, ceux qui pour moi  avaient de l'originalité et ce que je pouvais prendre aussi. Mais il n'y a aucun que j'aimerai avoir sur moi. Peut-ête celui qui a des perles de cultures et des diamants. Bon je n'ai pas la paye qui va avec LOL, et m^me si je gagnai au loto, m^me pas envie. Mais j'admire le travail de l'orfèverie. En fait j'admire tout travail manuel qui met en avant le talent de l'ouvrier spécialisé.

Sans titre

Les montres bling-bling voir kitch

Les famause Rolex. "Si à cinquante ans on n'a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie !" vous savez qui a dit cela. cela commence par Se.... Un publicitaire ami de Sarkosy.

20170326_105604

20170326_105623

Cela ne me fait pas rêver même si j'étais très riche. Trop tape à l'oeil.

Sans titre

Pour moi une très belle montre au mécanisme suisse en plus celle de chez Hermès, je ne sais pas le prix mais plus de 10 000€. Le prix d'une des montres que  Fillon s'est fait offrir. Est-ce qu'il les a rendu commes ses costumes taillés sur mesures ? ;-). Dans le salon j'ai vu des montre à plus de 10000€.

20170326_123433

Je termine mon article par des oeuvres d'art qui sont taillés dans des pierre semi-précieuses

20170326_132618

20170326_132630

20170326_132647

20170326_132822

un réveil ou une pendule rigolotte, un petit clin d'oeil à Star wars ?

20170326_163041

Je remercie beaucoup la personne qui m'a permis de voir ce salon d'horlogerie et de bijoux. Car j'ai passé une belle journée dans ce salon.

Cela vous fait rêver ou plutôt cela vous révolte ?

 

Posté par Le Fil d Anneke à 18:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


23 mars 2017

Nurmilintu

Je suis bien rentrée de mon séjour à Brussels. Un programme surdimentionné, que je suis tombée malade. Un autre virus. Encore barbouillée.
Je vous montre mon dernier tricot. Mon NURMILINTU de Heidi Alander. Facile à faire.

Il parait que le Nurmilintu vient d'une vieille berceuse finlandaise : Nuku, nuku, nurmilintu....dors dors, petit oiseau.

Je l'ai tricoté dans la qualité mérino fine-superwash de chez Lang "Mille colori Baby". C'est vraiment tout doux tout doux au cou.

Anneke

Une pensée pour nos amis Londonniens. Cela ne va jamais en finir ces attentats. Paris, Bruxelles, Berlin....et maintenant Londres. Hier cela faisait un an qu'il y a eu tuerie à Brussels et jour pour jour, un fou furieux qui était fiché à la MI 5 a fait acte.

500_F_50130375_IqeGX84aQyGyiVo1fjLEGyknnxaPQ1LYPromis quand j'irai mieux , je ferai un article sur Bruxelles.

Posté par Le Fil d Anneke à 13:28 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

13 mars 2017

C'est le printemps en Alsace

BANAD-2017-479x494Je papillonne beaucoup. Depuis que j'ai été traité à la cortisone. Je revis et je me sens pousser des ailes. LOL.

2 tricots et tout particulièrement des étoles

 

20170313_190130

 

20170313_190229

 

Patchwork Stars en cours de quilting et qui avance à vive allure.

20170130_182354

Il me restera à quilter l'arrosoir et le jardin de grand-mère.

J'ai enfin terminé le cadeau de Noël d'Evelyn.

 

20170312_142329

 

Un WE hyper chargé en perspective. Avec mon amie Evelyn, on va au Banad Festival de Brussels. Une occasion de visiter les intérieurs des hôtels, maisons de maitre où école dans le style Art nouveau.

 

20170313_185956

 

Depuis janvier je suis derrière internet, le téléphone office du Tourisme "Explore.Brussels", les guides....pour organiser un circuit hors des visites guidées d'intérieur (samedi et dimanche), trouver des restos sympaths et typiquement belges, tout en restant dans le thème architecture Art Nouveau. Il faut s'accrocher pour avoir toutes les visites d'intérieur. Il faut dire qu'il y a eu un soucis technique de leur part. Bon 2 visites en neerlandais sur 8. Je regarderai, car je ne vais rien capter en neerlandais. Il vaut mieux 2 visites en neerlandais que pas du tout. Je suis très satisfaite du programme que j'ai fait. Tel jour on fait un quartier, puis un autre jour un autre quartier.

Je vais avoir chaud au coeur aussi, car c'est à Bruxelles où sont nés mes amis Belges qui me sont chers dans mon coeur et ont vécu un certains temps. Je les verrai où l'on se donne rendez-vous dans un resto bien Belge "Le Restobière", une très belle carte de bières (Hum, gloups....) et des plats typiquements belges à base de bières. Biensûr je mangerai des croquettes. Non pas des croquettes pour chiens ou pour chats. Mais des succulentes croquettes soit au fromage soit aux crevettes grises. La première fois que mon amie d'adolescence: Tamara m'a demandé si je voulais des croquettes. Je lui ai dit mais c'est pour les chiens.

Nous allons aussi voir un spectale de marionnettes "Cyrano de Bergerac" et une pièce de théatre "la porte d'à coté" dans la galerie Royale la Reine. C'est Evelyn qui a trouvé la pièce de théatre.

Un WE qu'entre filles. Elle n'est pas belle la vie.

Il faut juste espérer que le temps sera avec nous.

Pour l'ami de Tamara, j'ai vite brodé une serviette de toilette. Un thème avec la mer et la pêche.

 

20170305_183027

 

Posté par Le Fil d Anneke à 20:38 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

08 mars 2017

La journée de la femme

cc_cb_160008

journée-femme

poeme-pour-la-Femme-le-8-mars-2016

Posté par Le Fil d Anneke à 12:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Exposition du club petites croix de Ried du 14 au 30 avril 2017

DSCN0564[1]

Posté par Le Fil d Anneke à 12:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

26 février 2017

Journée d'amitié cartonnage

Samedi notre Club Cathy and Co a organisé comme chaque année une rencontre ou une trentaine de personnes confectionnait un sac à mug.

Un café avec viennoiseries nous attendaient en attendant que tout le monde soit là. Une occasion de papopoter entre copine avant de se mettre à la tâche.

Chacune avait amené leur réalisation. Il y en avait de belles réalisations et de très belles broderies au points de croix à tomber par terre. J'ai oublié de prendre mon appareil à photo. Zut alors.

A midi il y avait un beau buffet ou chaque participante confectionnait un plat. Tout était bon.

A la fin de la journée voici ma boite que j'ai du mal à donner. Heureusement que j'ai mis des initiales qui ne sont pas les miennes.

J'ai quand m^me pesté après mondial tissus qui ne sont pas capables de couper un coupon droit.

Voilà ma bête. Elle n'est pas belle. J'en ferai d'autre car c'est facile à faire, maintenant que j'ai la régle lourde pour couper.

P1090242

P1090241

P1090243

A la fin de journée j'étais complètement vidée. Mes copines Marianne, Annette et les deux Josiane m'ont gardé une place à coté d'elle.

Merci Cathy de t'investir autant pour organiser une telle journée.

Posté par Le Fil d Anneke à 19:51 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,